Les douleurs que l’on peut ressentir dans notre corps peuvent révéler différents symptômes,  bien que seul un docteur soit en mesure de poser un véritable diagnostic, il est important de savoir reconnaître certains signes, surtout quand ils touchent nos pieds. En effet, cachés dans nos souliers, ceux-ci ont tendance à être négligés jusqu’à ce que la douleur devienne insupportable. Nos pieds supportent au minimum le poids de notre corps à longueur de journée, et cette pression se retrouve concentrée sur nos seuls orteils. Alors quand survient une douleur au gros orteil, que faire? Passage d’horizon des possibles causes.

Blessure

La première chose dont on veut s’assurer quand une douleur survient au niveau de l’orteil, est de savoir si elle résulte d’une blessure. Si un choc est survenu dans les jours précédents la douleur, ou qu’un effort important a été fait, cela pourrait être la simple cause de la douleur que l’on néglige souvent.

Infection

Au rang des causes négligées, l’infection en est une fréquemment oubliée. Connues des randonneurs, les ampoules mal soignées peuvent ainsi facilement s’infecter à l’intérieur d’une chaussure. Une infection se reconnaît généralement par une vive douleur croissante, le gonflement de la zone sans apparent coup ou ecchymose. Si on a un doute, il est important de rapidement consulter un docteur, car seul un antibiotique pourra soigner une infection.

Arthrite

L’arthrite touche toutes les jonctions du corps, qu’elles soient sur les mains, les genoux, les hanches ou encore les orteils. Le cartilage peut se détériorer au niveau des os, causant le frottement des os durant les flexions, qui se font à chaque pas. Les premiers symptômes se traduiront par des inflammations, l’enflure de la zone et des douleurs, particulièrement par temps humide.

La goutte

La goutte est une condition médicale. Celle-ci cause l’accumulation d’acide urique qui forme des cristaux qui se déposent par eux-mêmes dans les articulations, particulièrement le gros orteil. Cette condition peut causer des douleurs intenses, un sentiment de chaleur et d’inconfort au moment de la marche.

L’hallux valgus

Communément appelé “oignon”, l’hallux valgus est en fait une proéminence d’une portion de l’articulation à la base du gros orteil. Cette proéminence crée un élargissement visible, qui provoque un désalignement de l’articulation. Le gros orteil se retrouve désaxé, pointant vers l’extérieur, et la base de celui-ci peut rougir et se gonfler, causant des douleurs à chaque pas, particulièrement dans des souliers fermés. Progressif, l’hallux valgus a tendance à croître avec le temps, augmentant le sentiment d’inconfort et menant potentiellement à de l’arthrite.

Hyperpronation

On appelle hyperpronation le fait de rentrer son pied vers l’intérieur durant la marche. Petit défaut peu alarmant, il peut avoir des conséquences plus graves à long terme. En effet, notre gros orteil se retrouve à plier jusqu’à 75 degrés pour nous permettre d’avancer, et ce à chaque pas. Quand le pied se déforme de son mouvement naturel, il peut en résulter une douleur au niveau du gros orteil.

Si vous souffrez d’une douleur au gros orteil, il est important de surveiller tous symptômes associés: rougeur, gonflement, saignements, écoulement, etc. Dans un cas de douleur sans autre aggravation, on peut commencer par assouplir l’orteil en le massant et l’étirant régulièrement. Suite à une blessure ou un coup porté à l’orteil, on aura recours à de la glace, pour réduire le gonflement, et à de la chaleur pour aider à la circulation.

Dans les autres cas, et si la douleur persiste, il est recommandé de consulter un docteur rapidement. Le plus tôt un docteur pourra poser un regard et diagnostic professionnel sur votre cas et meilleures seront vos chances d’éviter toute complication.

Share This