Les pieds plats sont une condition assez commune dont la gravité varie d’un cas à l’autre. On parle de pied plat quand la voûte plantaire est visiblement aplatie, et entraîne le contact de la plante du pied au complet en position debout. Alors que pour certaines personnes, les pieds plats ne sont qu’une légère déformation sans douleur ni conséquence, ils peuvent entraîner de plus graves problèmes à d’autres, allant jusqu’à nécessiter une chirurgie connexe. Normale chez le jeune enfant et le bébé, qui n’ont pas encore développé leurs voûtes plantaires avant de se tenir régulièrement debout, elle peut inquiéter passer un certain âge.

Causes

Il n’y a pas de réelle cause aux pieds plats, qui sont communs à la naissance et ont tendance à disparaître dans les premières années. Cependant certains facteurs peuvent augmenter le risque de pieds plats, et le surpoids en est une des premières causes. En effet, les personnes obèses exercent plus de poids sur les pieds qui les supportent, et se retrouvent plus souvent victimes de pieds plats douloureux. L’âge et notamment l’arthrite rhumatoïde peuvent également aggraver la condition des pieds et de leur arche. Les blessures peuvent également être à l’origine des pieds plats, notamment les malfonctions du tendon tibial postérieur. Connectant un des muscles du mollet aux os du pied interne, le tendon une fois touché, affecte la voûte du pied et peut déformer les pieds pour les rendre plats.

Symptômes

Le symptôme le plus commun révélant la présence de pieds plats est la douleur. Celle-ci peut se ressentir dans le pied, la voûte plantaire, le mollet, le genou et même la hanche. En effet, de par la déformation du pied plat, le poids du corps est anormalement soutenu par d’autres parties du corps dont les jambes et les jonctions, particulièrement si les chevilles sont tournées vers l’intérieur. Quand la douleur se fait trop forte, on prendra soin de consulter un professionnel qui s’assurera du lien entre la douleur et les pieds plats, et qu’elle ne cache pas un autre problème.

Prévention

Certaines personnes aux pieds plats ne souffrent jamais d’aucune douleur, leurs corps s’alignant naturellement pour répartir le poids du corps. Pour les autres, le docteur spécialisé peut suggérer différentes alternatives venant soulager la douleur liée aux pieds plats. Parmi celles-ci, on compte:

  • Les supports orthopédiques. Qu’ils soient en vente libre ou faits sur-mesure, les supports orthopédiques sont conçus pour réduire les symptômes en venant créer un arc artificiel.
  • Les chaussures de support. Là encore, elles peuvent être faites sur mesure et ont pour but de supporter le pied en lui créant un arc lors de la marche et de la position debout.
  • La perte de poids. Des douleurs aux jambes et aux dos liés aux pieds plats chez les personnes obèses seront avant tout gérées par une perte de poids. En effet, il est commun de voir ces symptômes disparaître une fois le poids perdu, qui a également d’autres avantages non négligeables sur la santé.

Traitements

Quand les solutions de prévention ne suffisent pas à réduire la douleur, le podiatre peut alors recommander des traitements plus lourds et, généralement, plus durables, tels que:

  • La thérapie physique. La thérapie physique est particulièrement conseillée chez les athlètes et personnes actives car elle permet d’analyser spécifiquement les habitudes de marche et de les améliorer par de la rééducation.
  • La chirurgie. Bien qu’aucune opération chirurgicale ne peut résoudre le problème des pieds plats directement, certaines opérations connexes peuvent être recommandées pour résorber les causes entraînant les pieds plats, notamment celles liées aux tendons.

Finalement, les pieds plats ne sont pas une source d’inquiétude majeure, mais il est tout de même recommandé de consulter un podiatre dès que des douleurs se font ressentir au niveau des pieds afin d’y répondre au mieux et d’éviter d’autres complications.

Share This